Sexe-Gratuit

Sexe-Gratuit

PUTES GOURMANDES

Je m'excuse d'employer ce mot pute qui n'est pas très élégant mais je l'utilise parce qu'il existe et qu'il faut bien s'en servir quand les circonstances l'exigent. Je ne parle pas des putes de métier, je veux dire des femmes qui font commerce de leurs corps contre rémunération, non je parle de femmes qui sont tellement salopes et déchaînées en action de baise, qui aiment tellement donner leurs corps en objets aux hommes qu'on ne peut pas faire la différence avec la pute qui vit de ses charmes. Ici on va voir des femmes qui sont prêtes à tout pour changer leur quotidien sexuel, qui ont fait le tour de la question avec leurs conjoints et qui sont très insatisfaites, après plusieurs années, de leurs ébats amoureux qu'elles définissent comme sans saveur et de très mauvaise qualité, alors elles rencontrent des mecs à l'affûts, ce genre de mecs souvent célibataires qu'on appelle des queutards et elles en profitent pour se donner entièrement, pour faire n'importe quoi, les pires cochonneries, les pires pratiques, les baises hard que peu de gens à peu près équilibrés ont l'habitude de pratiquer. Ces femmes ont dépassé le stade de la pipe, de la branlette Espagnole, de la sodomie qui sont devenues monnaie courante pour elles, en quelques sortes banales, elles veulent plus, les grandes sensations, les grands frissons, les baise qui mettront souvent leur physique à rude épreuve. certaines se font gonfler la chatte avec des pompes à air, d'autres se font prendre par deux belle verges en même temps, d'autres encore se laissent déchirer par des godes géants, rien est trop pour assouvir leurs désirs toujours plus grands, toujours plus forts, c'est un cercle vicieux, quand on rentre dans ce système pervers il est difficile d'en sortir, c'est un peu comme une femme qui commence un régime et en voyant qu'elle perd deux kilos par semaine, ne mange plus et devient anorexique au final. Heureusement ce phénomène ne touche qu'une infime partie de la gente féminine mais il est cependant suffisamment répandu pour que je le mentionne à présent. Vous savez que des femmes vont jusqu'à s'abîmer la gorge à force d'ingurgiter des pénis énormes et que les hommes qui leur bourrent la bouche ne donnent aucunement dans la délicatesse, ces derniers sont des sadiques, névrosés de sexe, névrosé tout court, ces gars-là devraient être punis pur ce qu'ils font endurer à certaines filles, c'est une honte. J'ai aussi vu des fille comme ça brûler par des coups de fouets ou des cigarettes, cela leur est fait au moment où elles sont en pleins orgasmes, des orgasmes très intenses et longs ou elles n'ont plus toute leur conscience. La baise est l'une des meilleures choses qui soit, même harde, quand elle est pratiquée dans le respect et la relative délicatesse mais les putes dont j'évoque ici sont des malades du cul qui ont besoin de soins, les hormones ça se soigne très bien de nos jours et les comportement à risque devraient être dépistés au même titre que le sida ou d'autres maladies !



02/10/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 508 autres membres