Ma Supérieure Hiérarchique est Maso - des gros seins, des fellations extrêmes, de la bonne baise gratuite et à foison

Sexe-Gratuit

Sexe-Gratuit

Ma Supérieure Hiérarchique est Maso

Ma chef de bureau "pète un câble" à peu près deux fois par mois ! Elle travaille comme une cinglée 20 heures par jour alors forcément de temps en temps, elle disjoncte. C'est une belle femme mature impeccablement vêtue et sexy à mort. Toujours en tailleur-jupe, Chemisier de soie, talons aiguilles et bas nylon, elle en fait craquer plus d'un, mais personne ne la touche et loin s'en faut; Quand je dis personne, c'est sans me compter car moi, j'ai ce privilège mais dans des conditions assez particulières. En effet, quand je vous dis qu'elle "pète un cable", chez elle ça se traduit par des actes sexuels spéciaux, pour ne pas dire pervers. En effet, je suis son jouet pour des séances sado-maso ! Je m'explique : Elle m'ordonne de monter dans son bureau capitonné, ferme la porte à double tour, prépare un petit fouet et une paire de menottes. Là, je dois d'abord la déshabiller en la laissant en guêpière, bas, culotte et escarpins. Ensuite je dois la menotter au gros radiateur en fonte qui chauffe son bureau et m'emparer du fouet qui va flageller ses cuisses à travers ses bas, noirs ou beiges suivant l'époque. Je dois taper le plus fort possible et descendre ensuite sur ses mollets et ses chevilles. J'ai ordre en même temps de sortir ses seins des balconnets de sa guêpière et de les malaxer le plus brutalement possible. Je prends donc ses deux beaux obus dans mes mains et je les triture, je les écrase, je serre comme un malade, je les mords jusqu'au sang. Elle dit: "Encore esclave, encore"! Maintenant, je n'ai plus peur de lui faire mal (cette salope est insensible à la douleur") alors j'y vais franchement. Je dois ensuite arracher, au sens propre, sa culotte avec mes dents et lui fouetter le clitoris et les grandes lèvres. Tout cela en l'injuriant, en la traitant de chienne, de salope, de pute, de sous-merde, de garage à foutre. Oui, elle est vraiment très spéciale mais aussi trop bandante. Ensuite, j'ai ordre de sortir ma queue et de lui faire mal dans la chatte mais également dans l'anus. Pour ça, je n'ai pas trop à forcer car mon sexe est énorme, autant en longueur qu'en épaisseur. Je la pénètre donc, sans rien lubrifier, tout à sec même son anus que je déchire complètement. Je dois sortir ma queue des orifices de ma chef pour la tapoter toujours très fermement sur les joues, la bouche, les seins et le ventre. Je ne contrôle rien, c'est elle qui donne les ordres à mesure. Au bout d'un bon quart d'heure, elle est écarlate de partout, son corps est méconnaissable. MME veut ensuite que je mette ses beaux bas nylon en lambeaux en les déchirant avec mes dents comme si je voulais les manger. Je rappelle que pendant toute la scène, je l'insulte copieusement sans arrêt ! Pour finir, je dois la souiller le plus possible avec mon sperme qui doit recouvrir sa face entièrement et si possible sa chevelure. Je me branle donc sur elle et je n'ai pas intérêt à rater mon coup, le rituel doit être parfait ! Mais ce n'est pas fini et là j'ai vraiment honte de vous le confier: Je dois uriner sur elle des pieds à la tête en orientant ma bite de façon à ce que tout son corps soit aspergé par ma pisse. Voilà ce que les gens de pouvoir vous pousse à faire quand vous êtes un larbin comme moi et tant d'autres. Mais je me régale finalement car cette salope est un canon et je trouve ici un bon moyen de me venger des vacheries qu'elle me fait subir au boulot. Le plus drôle dans cette histoire, c'est que lors des ces parties infernales, elle semble ne jamais jouir. Enfin, avec les tordus, il ne faut pas trop chercher à comprendre ! Elle gémit silencieusement, sans plus...

Du Beau Sexe Porno Vidéos et Photos



27/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 509 autres membres