Sexe-Gratuit

Sexe-Gratuit

La Partie de Tennis

MES JEUNES ANNEES

LA PARTIE DE TENNIS
SOUVENIRS DE VACANCES
Tout le petit monde qui vit à la villa se prélasse au bord de la piscine dans la chaleur de fin d’après-midi. Les parents sont alanguis au soleil, les jeunes préparent la fête de mes 19 ans pour demain soir et seules les conversations des gens qui passent sur la promenade en contrebas viennent troubler le silence. – On se ferait bien un petit tennis, lance mon père à la cantonade, qui est pour ? La proposition n’enlève pas un enthousiasme débordant. – Bon, répond Anna, vu l’activité débordante qui règne, et comme je suis bonne maîtresse de maison, je vais me sacrifier et tenter d’échanger quelques balles avec toi, je prends mes affaires dans ma chambre, et je te rejoins sur le court. À tout de suite ! Jean se lève, dépose un chaste baiser sur le front de maman qui somnole au soleil, et se dirige à son tour vers la maison pour prendre sa raquette, une paire de chaussures de tennis, un short et une chemisette. Il rejoint ensuite le vestiaire qui jouxte le court. Je me lève et le suis pour venir regarder le match. Je jette un oeil par la petite fenêtre. Mon père s’est mis à poil, visiblement décidé, en attendant Anna, à s’offrir une douche rafraîchissante avant de commencer la partie. L’eau ruisselle sur son corps puissant, lui procurant un bien-être très agréable. De tiède, il fait passer la douche progressivement vers le froid qui excite son épiderme et entraîne un début d’érection. Je m’apprête à quitter mon guet, gênée et excitée à la fois. – Merde, dit-il à voix haute, ce n’est pas vraiment le moment ! Il coupe l’arrivée d’eau et sort pour se sécher au moment même où Anna entre dans le vestiaire commun. Je m’attends au pire. En fait, nullement offusquée par la nudité de son ami, elle pose un regard amusé vers la verge qui pointe à l’horizontale. – Arriverais-je trop tôt ou trop tard ? Jean fait semblant de ne pas comprendre et se couvre avec sa serviette. Anna s’approche et, d’une main ferme qui n’accepte aucune réplique, dénude l’objet de sa moquerie, puis caresse d’un geste rapide la verge dressée. – Je ne suis pas sûr que ton mari apprécierait ta façon de voir notre partie de tennis ! – Ne t’inquiète pas pour Pascal, notre vie de couple est ouverte à toute manifestation commune ou séparée de la recherche du plaisir, alors tu aurais bien tort de culpabiliser ! Pendant ce temps là, Pascal s’est décidé à se bouger un peu. Il est venu rejoindre sa femme et son pote pour les voir transpirer. Ne trouvant personne sur le court, il ouvre la porte du vestiaire sans frapper et se trouve devant un spectacle qui le surprend un instant, mais ne le choque pas. Mon père s’est en fait bien vite laissé convaincre. Anna l’a allongé sur le dos à même le banc. Elle a défait son maillot de bain lentement. Sa chatte est très poilue et sombre, ses seins sont fermes et les bouts tendus sont très larges. Je sens ma culotte qui commence à se mouiller et je glisse une main entre mes cuisses. Papa semble apprécier le corps nu d’Anna qui l’enjambe à présent. Elle se saisit de la bite tendue et la branle doucement d’une main. Elle écarte les poils sombres pour ouvrir sa chatte à la queue de mon père. Je ne peux m’empêcher de fixer le gland qui est maintenant recouvert par les lèvres intimes d’Anna. Elle vient elle-même s’empaler sur la bite tendue. Les pieds de papa reposent sur le sol et ses cuisses musclées se contractent au moment ou la chatte avale peu à peu la queue. Anna commence un mouvement ascendant qui amène le gland à la limite des lèvres, puis redescend aussitôt avec douceur. Elle n’a pas lâché pour autant la base de la verge qu’elle masse avec deux doigts. Il émane du spectacle une sensualité torride. Je m’enfonce un doigt dans la chatte encore vierge et écarte l’élastique de ma culotte pour astiquer mon clitoris avec mon autre main. Pascal se dévêt près de la porte encore ouverte, sans attirer l’attention et s’approche de sa femme avec lenteur, comme pour retarder l’échéance du plaisir qu’il prépare dans sa tête. Jean sursaute en voyant Pascal se découper derrière Anna, mais le sourire de son ami le rassure bien vite. Les mains du catalan se posent alors sur les seins de sa femme, celle ci n’a pas un seul mouvement de surprise. Les doigts de pascal parcourent la poitrine de la mature affamée en s’attardant sur les tétons érectils.puis il masse,malaxe dans tous les sens cette poirtine vivante qui en redemande.Anna chevauche toujours papa en ayant légèrement accéléré la cadence et en émettant de petits gloussements de plaisir.Enfin je peux voir la bite de pascal qui est splendide et droite comme un I.Elle n’est pas très large ni trop longue mais son gland décaloté est splendide! Il a la forme d’un champignon aux contours bien dessinés.Il s’approche de sa femme qui aussitôt s’empare du jayau de son époux et l’engloutit dans sa bouche.Elle le suce avec une délicatesse et une sensualité communes aux femmes d’expérience tout en continuant ses va-et-vient sur mon père.Je n’en peux plus,je suis folle d’excitation,moi la pucelle.Après avoir enlevé ma culotte,J’appuie mon genoux sur le rebord de la fenêtre pour être plus à l’aise,je dégraffe mon soutien-gorge en dentelle et je commence à lécher mon sein gauche que je soutiens avec la même main.De l’autre main je défonce mon clitoris avec trois doigt et à toute vitesse.Je jouis sans tarder,ruisselante et bien sûr je continue à me masturber encore,très lentement maintenant.Papa est comme un pacha,allongé sur le dos,se laissant faire et paraissant admirer la pipe qu’administre Anna à son tendre et cher!Moi, j’ai honte de mater ainsi mon père mais la honte est parfois tellement bonne qu’elle vous fait promptement déculpabiliser…Pascal se retire des lèvres de sa femme et lubrifié à souhait,se positionne derrière elle.Je crois deviner ce qu’il a l’intention de faire mais il ne va pas faire ça,quand-même ?Et pourtant si!Il demande à Anna de se coucher en avant,pratiquement sur mon père et de lui offrir sa croupe;Evidemment je n’entends rien mais c’est tellement explicite!Anna tient maintenant ses seins sur la bouche de papa qui ne se gêne pas pour les sucer comme un déluré.Pascal écarte les fesses de sa femme puis suce son anus avec ravissement.Vous immaginez la scène:La queue de papa est toujours dans le vagin de Anna.Et,très délicatement Pascal introduit son gland dans le trou du cul de cette dernière,pour finalement enfiler entièrement sa queue et commencer les aller-retour! Je n’en reviens pas, la belle Anna a deux bites en elle et semble s’en régaler.Je recommence à accélerer ma masturbation car de nouveau je mouille comme une débile.Sans ne rien quitter des yeux,je caresse mon sein,le lèche,le mordille,le serre à m’en faire mal.Quel spéctacle éblouissant et jubilatoire!Puis commence une chevauchée fantastique,les deux bites allant et venant à toute allure,sans faiblir ni dans le rhytme ni dans l’endurance;C’est l’avantage des hommes mûrs,pas d’éjaculations précoces.Voilà pourquoi les copines de mon âge recherchent des mâles de vingt ans de plus qu’elles.Elles savent que ces derniers ne se répendent pas au bout de cinq minutes et qu’elles pourront facilement jouir trois ou quatre fois d’affilée.La grosse baise qui se déroulait en face,sous mes yeux gourmands dura bien quinze bonnes minutes.Pascal sort tout à coup de l’anus d’Anna et anna libère la queue de mon père qu’elle masturbe énergiquement avec une main.De son autre main,pas de jaloux,elle s’empare de la queue de son époux cette fois-ci et en fait de même.Curieusement,les deux hommes crachent plusieurs jets très puissants presque en parfaite synchronisation;Anna dégouline de sperme du visage à la chatte.Quant à moi,je jouis à en perdre la raison pour la toisième fois conséqutive!Cinq minutes après,on entendait le sifflement des raquettes et le bruit sourd des rebonds des balles de tennis,comme si de rien n’était.Ah,ma pauvre mère qui somnolait encore,fut bien la seule ce jour là à ne s’apercevoir de rien!Moi qui me masturbe beaucoup,parfois six fois par jour car je ne me sens pas prête à coucher,je me remémore souvent cette journée qui alimente mes fantasmes… A ma masturbette YVOU !



11/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 518 autres membres