Sexe-Gratuit

Sexe-Gratuit

FELLATIONS GOULUES

On pourrait penser qu'il n'y a pas de baises sans bonnes fellations au préalable où pendant mais rien alors ne serait plus faux. Effectivement, avec la vie trépidante que tout un chacun mène, les couples ne prennent plus le temps de bien faire l'amour, les première techniques à en pâtir sont évidemment les préliminaires qui sont donc de plus en plus délaissés au profit du gain de temps, souvent gain de sommeil. Les nuits sont courtes pour les travailleurs, surtout pour ceux des villes qui ont beaucoup de temps à passer dans les transports, c'est pourquoi la baise de la soirée est souvent triste à mourir, du moins, quand le couple est installé dans une routine malsaine finalement. On couche les enfants, on range un peu ses affaires, on fait ce qu'on ne peut faire la journée, bien sûr puis on se met au lit et, c'est le mot, on baise. Madame écarte les cuisses et Monsieur monte sur elle en position du missionnaire, quelques coups de reins, quelques gémissements et voilà, en fait on jouit juste le minimum, juste afin de ne plus avoir envie et de ne pas être en manque mais on ne s'applique plus. Où est passée l'époque des grosses et longues pipes goulues, des fellations baveuses, de femmes qui savaient vraiment bien lécher un gland bouillant, sucer une tige vibrante et gober des testicules énormes, ce temps-là et j'en ai bien peur révolu, c'était l'époque où on faisait l'effort de ne pas se presser, de faire l'amour avec passion, avec tendresse, de baiser le temps qu'il fallait, de ne pas regarder à obtenir deux ou trois orgasmes gigantesques. Avant on ne pouvait pas imaginer une partie de baise sans fellations, c'était impensable, sauf bien entendu pour les femmes un peu précieuses que cela dégoûtaient mais ce genre de nanans étaient toutes cocues et leurs mecs avaient bien raison. J'ai donc eu envie de vous montrer comment les baises se passaient à mon époque, sans exception, sans être obsédé par l'heure, sans vouloir tout le temps faire plus vite donc plus mal. Voyez tous ces couples qui divorcent avant même de se connaître, ils croient avoir trouvé l'amour ailleurs mais c'est exactement la même chose et parfois pire. Il fut une époque où on ne baisait pas sans préliminaires, ni les femmes, ni les hommes n'auraient accepté cela, la baise était quelque chose de sacré, un moment personnel intense, des frissons de désirs et de bonheur, des fragments temporels qui nous transportaient dans un monde merveilleux nous aidant à supporter les rudesses de la vie. Je vous laisse mater ces filles qui offrent des fellations goulues et expertes à leurs partenaires, c'est beau, il devrait tout le temps en être ainsi et croyez-moi, l'existence serait vraiment meilleure !!



08/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 518 autres membres