Sexe-Gratuit

Sexe-Gratuit

BAISES SAUVAGES

On se demande si maintenant les gens, à force d'être excédés par une vie trépidante, une vie remplie de travail qui ne rapporte plus rien si ce n'est de la fatigue, ne se défoulent pas sur les bonnes parties de baise hard et salaces. Les clubs libertins et les clubs échangistes n'ont jamais fait autant de recettes et le femmes sont de plus en plus hystériques lorsqu'il s'agit de prendre du plaisir par le cul. Elles sucent comme des putes, administrent des branlettes Espagnoles de folie, se laissent volontiers sodomiser et surtout ne rechignent pas contre le fait d'être baisées par quatre ou cinq queues à la fois, comme si pour elle le sexe était un exutoire à leurs problèmes et aux difficultés apportées par la vie d'aujourd'hui. Avec mon compagnon nous avons poussé les portes d'un club échangiste samedi dernier, c'était bondé et on entendait gémir et jouir dans tous les coins feutrés des petits salons très beaux par ailleurs. Il y avait beaucoup plus d'hommes que de femmes et nous les filles, on était obligée , enfin par envie quand-même de s'occuper d'au moins trois pénis chacune, c'est sûr que j'ai passé une excellente soirée, j'ai sucé à volonté et j'ai pris quelques bonnes doubles pénétrations qui m'ont laissée pas mal de douleurs le lendemain. Mon compagnon, lui, s'est tapé de la jeune viande fraîche, il aime ça lui et il a été servi le cochons. En parlant des jeunes, je n'avais jamais vu autant de jeunes femmes auparavant fréquenter ce genre d'endroits, quand je dis jeunes je ne veux pas dire trente-cinq quarante ans, non, je veux dire des merdeuses entre vingt et vingt-cinq ans, le phénomène est vraiment nouveau au grand bonheur des mecs bien sûr. Plus il deviennent vieux et plus ils sont pervers, des types de soixante ans ou pas loin qui sodomise des gamines de vingt et sans aucune gêne ni honte, ils se font sucer par les plus jeunes qu'ils voient, ils sont à l'affût et sans jeu de mot font la queue dans les espaces où se trouvent ces jeunes créatures garces comme pas possible, rude concurrence pour les matures. Remarquez que les jeunes gars viennent souvent nous goûter aussi, la nature est ainsi faite, les jeunes femmes se tapent les vieux et les jeunots recherchent je ne sais quoi chez nous les matures. Bref il y a fort longtemps, au risque de me répéter, que je n'avais pas vu autant de sperme gicler et entendu autant de hurlements de jouissance. C'est dans l'air du temps, baisons et baisons encore, c'est presque gratuit et ça fait tant de bien par où ça passe. On a passé une bonne soirée, je pense qu'après les fêtes nous revisiterons ce club libertin qui nous a semblé vraiment excellent !



22/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 508 autres membres